Le vent joue avec nos nerfs et déjoue toutes les prévisions météo. Du près, du calme plat puis toute la nuit "in the nose". Nous devrions donc arriver à Vestmannaeyjar (port de Heimaey) dans l'après-midi.
La visibilité est excellente, nous voyons devant nous l'île d'Heimaey ; en 1973 les habitants durent la quitter pour cause d'éruption, celle-ci créa une sorte de digue qui protège maintenant très bien l'entrée du port. Sur notre droite, nous apercevons Surtsey, nouvelle île créée en 1963 par une éruption volcanique sous-marine. A notre gauche l'Eyjafjllajokul, le fameux volcan qui
perturba tant le traffic aérien en 2010.
La region est un gigantesque barbecue !
Pour la prononciation des noms, faites une recherche Google et entrainez-vous longuement...